CASSIS Feuille

Ribes nigrum

Botanique

Le cassis est un arbrisseau d’environ 1,5 m de haut, buissonnant, dont l’odeur aromatique provient de petites glandes résineuses jaunes situées sous ses feuilles. Elles sont caduques, alternes, pétiolées, tri ou pentalobées, pubescentes et pâles en dessous. Elles sont récoltées de mai à juillet. Ses baies sont pulpeuses, noir-brillant, au saveur aromatique, rassemblées en grappes pendantes. Le cassis pousse actuellement à l’état sauvage en Europe centrale et orientale, en Asie septentrionale ainsi que dans le Nord-Est de la France.
 
Le cassis est à la fois une plante moderne et très ancienne, dont la connaissance des propriétés médicinales se transmettait de génération en génération. En France, les vertus médicinales du cassis furent mises en avant dès le XVIème siècle dans l’ouvrage « La vénerie » de Jacques du Fouilloux qui lui reconnaissait le pouvoir de guérir les morsures de vipère. Il fut ensuite décrit au XVIIIe siècle comme un remède à tous les maux dans « Les propriétés admirables du cassis », écrit par l’Abbé Bailly de Montaran. On le disait « fortifiant, tonique, apéritif, diurétique et propre à chasser la pierre ».

Principales indications

En rapport avec ses propriétés anti-arthritiques et anti-inflammatoires :

  • Arthrose
  • Rhumatismes dégénératifs
     

En rapport avec ses propriétés anti-inflammatoires à tropisme respiratoire :

  • Infections ORL-Pulmonaires à répétition chez l'enfant


En rapport avec ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires:

  • Récupération post infectieuse
  • Fatigue suite à un surmenage ou à des efforts physiques intenses
     

En rapport avec ses propriétés hypo-uricémiantes et uricosuriques :

  • Lithiase rénale ou goutte



CASSIS Feuille

Principales propriétés pharmacologiques

Action antioxydante
 
Action anti-inflammatoire
 
  • Médiateurs de l’inflammation
  • Médiateurs de la migration leucocytaire
  • Anti-oedémateux
  • Anti-inflammatoire pleural 

Action analgésique périphérique

 
Usage traditionnel
 

De manière traditionnelle l’extrait de feuilles de cassis est reconnu pour ses propriétés diurétiques intéressantes en cas d’hyperuricémie (goutte) et d’hyperuricosurie8,13. Il est également parfois cité comme hypotenseur13.
 
Antioxydant - anti-inflammatoire
 
Antimicrobien

Associations de plantes avec CASSIS Feuille

FEUILLES

Astragale

  • Accompagnement de la vaccination

Cassis bourgeons

Curcuma

  • Prévention des infections ORL et pulmonaires d'origine virale chez l'enfant de moins de 6 ans

Éleuthérocoque

  • Asthénie post-chirurgicale ou convalescence + ginseng 
  • Récupération post-infectieuse avant 65 ans + réglisse

Guarana

  • Syndrome d'épuisement (burn out), côté surrénalien + réglisse

Ortie piquante (feuille)

  • Asthénie post-infectieuse chez l'enfant 
  • Asthénie, hypotension de la femme enceinte

Piloselle

Plantain

  • Prévention des allergies ou allergies saisonnières
  • Allergies respiratoires de l'enfant (prévention) + sureau
  • Infections à répétition chez l'enfant (prévention sur terrain allergique) + sureau
  • Allergies cutanées + fumeterre
  • Toux traînante de l'enfant

Prêle

Réglisse

  • Hypotension chronique

Sureau

  • Otites séreuses de l'enfant

Vigne Rouge

  • Hémmoroïdes chez la femme enceinte
  • Jambes lourdes, varicosités chez la femme enceinte

 

BOURGEONS & JEUNES POUSSES

Aulne glutineux (bourgeon)

  • Infection rénale

Astragale

  • Protection cellulaire

Cassis (feuille)

Chêne (bourgeon)

Eglantier (jeune pousse)

  • Allergies adulte et enfant + plantain
  • Soutien immunitaire + aulne glutineux (bourgeon)
  • Soutien immunitaire de l'enfant + cyprès 
  • Prévention des inflammations ORL/pulmonaires chez l'enfant + échinacée 
  • Prévention des inflammations pulmonaires suppuratives de l'enfant de plus de 40 kg + aulne glutineux (bourgeon) 

Framboisier (jeune pousse)

  • Règles abondantes + alchémille

Genévrier (bourgeon)

Pin des montagnes (bourgeon)

Séquoia (jeune pousse)

  • Fibromyalgie + griffonia
  • Pratique du sport + rhodiole
  • Renforcement tendinoligamentaire, algodystrophie + prêle 
  • Tonification générale, asthénie sexuelle, soutien des surrénales chez l'homme + chêne (bourgeon)

Effets secondaires

Aucun connu à ce jour15.

Toxicité

Aucune connue à ce jour15.

Précautions d'emploi

Aucune connue à ce jour15.

Contre-indications

La feuille de cassis est contre-indiquée en cas d’oedèmes liés à une insuffisance cardiaque ou rénale. Hypersensibilité aux substances actives (EMA).

Les femmes enceintes et allaitantes sont invitées à prendre l’attache d’un professionnel de santé avant toute complémentation.

Interactions médicamenteuses

Aucune connue à ce jour.

Ces données, non exhaustives, sont issues de la littérature scientifiques. Elles peuvent être amenées à évoluer dans le temps en fonction de nouvelles données

Références bibliographiques

Afficher les références bibliographiques
  1. SHERWOOD L. Physiologie Humaine. 2000 ; De Boeck.
  2. ROITT I et al. Immunologie. 2002 ; Buxelles.
  3. MOSHAGE H. Cytokines and the hepatic acute phase response. J Pathol. 1997 ; 181 : 257-266.
  4. DEFRANCO AL et al. Immunité : la réponse immunitaire dans les maladies infectieuses et inflammatoires. 2009 ; De Boeck Supérieur.
  5. COSTANTINO L et al. Activité antilipoperoxydative d’extraits polyphénoliques de Ribes nigrum. Plantes médicinales et phytothérapie. 1993 .
  6. CHANH PH et al. Comparative effects of total flavonoids extracted from Ribes nigrum leaves, rutin and isoquercitrin on biosynthesis and release of prostaglandins in the ex vivo rabbit heart. Prostaglandins Leukot Med. 1986; 22 : 295-300.
  1. GARBACKI N et al. Effects of prodelphinidins isolated from Ribes nigrum on chondrocyte metabolism and COX activity. Naunyn Schmiedebergs Arch Pharmacol. 2002 ; 365 : 434-441.
  2. BRUNETON J. Pharmacognosie, Phytochimie, plantes médicinales. 2015 ; Paris.
  3. GARBACKI N et al. Proanthocyanidins, from Ribes nigrum leaves, reduce endothelial adhesion molecules ICAM-1 and VCAM-1. J Inflamm (Lond). 2005 ; 2 : 9.
  4. DECLUME C. Antiinflamma­tory evaluation of a hydroalcoholic extract of black currant leaves (Ribes nigrum). J Ethnopharmacol. 1989 ; 27 : 91- 98.
  5. GARBACKI N et al. Inhibitory effects of proanthocyanidins from Ribes nigrum leaves on carrageenin acute inflammatory reactions induced in rats. BMC Pharmacol. 2004 ; 4 : 25.
  6. MONGOLD JJ et al. Antiin-flammatory activity of Ribes nigrum leaf extracts in rats. Plantes Med Phytother. 1993 ; 109-116.
  7. WICHTL M, ANTON R. Plantes thérapeutiques. Tradition, pratique officinale, science et thérapeutique. 1999 .
  8. Dr Pitera Di Clima F. et Pr Nicoletti M. Précis de gemmo-thérapie, fondements scientifiques de la méristémothérapie. Ed. Amyris. 2018.
  9. Donno D. et al. Biomolecules and natural medicine préparations : Anlysis of new sources of bioactive compouds from Ribes and Rubus spp. buds. Pharmaceuticals. 2016, 9, 7.
  10. Donno D et al. Botanicals in Ribes nigrum bud- preparations: an analytical fingerprinting to ealuate the bioactive contribution to total phytocomplex. Pharma-ceutical biology, 2013. 51:10- 1282-1292.
  11. Giacomelli C. et al. Negative effects of a high tumour necrosis factor-α concentration on human gingival mesenchymal stem cell trophism: the use of natural compounds as modulatory agents. Stem Cell Res Ther. 2018 May 11; 9(1):135.
  12. Dorđević BS. et al. Essential oil from black currant buds as chemotaxonomy marker and an-timicrobial agent. Chem Biodivers. 2014 Aug;11(8):1228-40.