ASTRAGALE racine

Astragalus mongholicus

Botanique

Plante vivace, originaire du Nord et de l’Est de la Chine jusqu’en Mongolie, elle pousse sur les rivages, les estuaires et les forêts de pins en Asie et atteint une hauteur d’environ 60-150 cm. Elle appartient à la même famille des pois, les Fabacées ou Légumineuses.
Sa tige velue porte de nombreuses feuilles pennées, formées de 12 à 18 paires de folioles. La fleur de l’astragale est de couleur jaune pâle et forme des grappes. Le fruit est une petite gousse. Les racines sont des éléments cylindriques, flexibles, souvent ramifiées, s’épaississant vers le haut, d’une longueur de 30 à 90 cm et d’un diamètre de 1 à 3,5 cm. La surface externe est jaune-brun pâle ou brun pâle, parcourue de rides et de sillons longitudinaux irréguliers, à la texture dure et coriace, difficile à briser. Les racines sont les parties utilisées en thérapeutique.
 
L’astragale est un genre très vaste regroupant plus de 2000 espèces. Les principales espèces médicinales selon la Pharmacopée Chinoise sont l’Astragalus membranaceus et l’Astragalus mongholicus, définies Radix Astragali. Plante adaptogène « Qi tonifiant » (qui renforce l’énergie vitale ») selon le manuel de référence de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), le Chinese Herbal Medicine materia medica, l’astragale est employée depuis des centaines d’années comme tonique et pour renforcer la fonction immunitaire19,20.
Son nom chinois, Huang Qi , en effet, signifie littéralement « jaune » (« Huang » ) et « superior ou senior » (« Qi »), se référant à la couleur jaune de sa racine et à son statut de « tonique supérieur » dans la MTC20. La racine est également utilisée traditionnellement en Chine dans les soupes et les thés20,21.

Principales indications

En relation avec ses effets immunitaires :

Infections et immunodépression

  • Lors de l’immunosénescence cellulaire et d’organes
  • Lors d’une immunodépression par infections récurrentes ou à réactivation, virales en particulier (CMV, herpes 1, Coxsackie B…), ou par stress environnemental
  • Lors d’une réponse immuno-inflammatoire insuffisante (infections traînantes)
  • Allergies respiratoires : rhinite et asthme

Potentiellement intéressant dans certaines pathologies auto immunes

En relation avec ses effets métaboliques :

  • Insulinorésistance, diabète non-insulinodépendant et potentiellement intéressant dans le diabète insulinodépendant
  • Dans l’accompagnement des syndromes métaboliques

En relation avec ses effets sur la sénescence :

  • Action antioxydante (cardiaque, cérébrale, immunitaire, rénale...)
  • Stimulation des défenses antioxydantes

Prévention du vieillissement tissulaire et d’organes

  • Prévention des complications athéromateuses et cardioprotection
  • Déclin mnésique, cognitif, potentiellement intéressant dans la neurodégénérescence cérébrale
  • Néphroprotection
ASTRAGALE racine

Principales propriétés pharmacologiques

Stimulation du système immunitaire (SI)
 
En médecine chinoise traditionnelle, l’astragale est utilisée, seule ou en association, pour renforcer le système immunitaire et son activité26-30. Cette propriété a été évaluée dans différents modèles, à la fois pour l’extrait de racine et certains de ses constituants. Les résultats indiquent une augmentation de la prolifération de certaines cellules et de leur activité, dans des contextes d’immunocompétence et d’immunodépression28,29,31.
 
 
Activité antivirale
 
Les propriétés antivirales de l’astragale et ses constituants ont été évaluées vis-à-vis de nombreux virus
humains et non humains29.
 
 
Activité anti-inflammatoire
 
Dans de nombreux modèles d’inflammation in vitro et in vivo, des extraits de racine d’astragale et ses constituants ont montré un effet anti-inflammatoire25,29,40.
 
 
Activité anti-allergique
 
Plusieurs études chez l’animal ont montré un effet bénéfique de l’astragale et de l’astragaloside IV dans
l’asthme allergique 41-47. On constate : une diminution de l’inflammation des voies respiratoires et de leur hyperréactivité.Cela s’accompagne d’une moindre hyperplasie et résistance des voies respiratoires, une moindre sécrétion de mucus et dépôt de collagène.
 
 
Activité sur le SI en cancérologie
 
En médecine chinoise traditionnelle, la racine d’astragale est utilisée dans la prise en charge du cancer 50,31. Un des mécanismes expliquant cet effet vis-à-vis des tumeurs est lié à l’activation du système immunitaire anti-tumoral 52.
 
 
Action sur le vieillissement
 
  • Activité anti-oxydante : différents constituants de l’astragale ont montré des propriétés antioxydantes24,25,29,57.
  • Actions sur la télomérase et les télomères : des extraits d’astragale ou ses composés sont capables d’activer la télomérase.
  • Effet sur la sénescence en général
  • Effets sur la sénescence des différents systèmes
    • Système immunitaire
    • Système nerveux
    • Systèmes endocrinien et métabolique
    • Appareil cardiovasculaire
    • Appareil rénal

Associations de plantes avec ASTRAGALE racine

Rhodiole :

  • Stress psychologique chez les personnes âgées (plus de 65 ans)+ Ginkgo bilboa
  • Dépression légère à modérées chez les personnes âgées (plus de 65 ans)

Schisandra :

  • Vieillissement prématuré en lien avec le stress chez les personnes âgées (plus de 65 ans)
  • Prévention des effets secondaires du diabète (glycation)
  • Syndrome métabolique avec hypercholestérolémie après 65 ans + Olivier
  • Asthénie chez les personnes âgées (plus de 65 ans) + Ginseng
  • Fatigue post-chimiothérapie
  • Prévention du vieillissement + Curcuma
  • Perte de masse musculaire (prévention du vieillissement) + Tribulus
  • Prévention du vieillissement si sarcopénie + Tribulus
  • Vieillissement cutané + Prêle 
     

Sureau :

  • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) légère à modérée + Réglisse
  • Infection hivernale après 65 ans (immunosenescence)

Réglisse :

  • Terrain auto-immun

Ginseng :

Récupération post infectieuse après 65 ans + Eleuthérocoque
 
Piloselle :

  • Insuffisance rénale débutante après 65 ans 

Ginkgo :

  • Insuffisance vasculaire cérébrale
  • Prévention du vieillissement si fragilité cognitive avec contexte vasculaire
  • Prévention du vieillissement si fragilité cognitive avec troubles de la mémoire + Ginseng
  • Déclin cognitif
  • Déclin cognitif avec IMC<19 + Saule


Curcuma :

  • Prévention du vieillissement si fragilité articulaire + Prêle
     

Olivier :

  • Prévention du vieillissement si fragilité cardiovasculaire
     

Sauge :

  • Bouffées de chaleur (ménopause)


Prêle :

  • Ostéoporose

Effets secondaires

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés sont des diarrhées et autres troubles gastro intestinaux modérés. Plus rarement, d’autres effets indésirables ont été observé : effet sur la pression artérielle et diurèse augmentée.
 

Toxicité

Chez l’animal, la toxicité est faible21,26. À ce jour, aucune toxicité avérée n’a été rapportée chez l’homme21.

Précautions d'emploi

Déconseillé aux femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein.
 

Contre-indications

La consommation d’astragale pourrait entraîner une réaction chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des Fabacées26

Les femmes enceintes et allaitantes sont invitées à prendre l’attache d’un professionnel de santé avant toute complémentation.

Interactions médicamenteuses

Aucune connue à ce jour21.

Ces données, non exhaustives, sont issues de la littérature scientifiques. Elles peuvent être amenées à évoluer dans le temps en fonction de nouvelles données

Références bibliographiques

Afficher les références bibliographiques

Astragalus membranaceus. Monograph Altern Med Rev. 2003 ; 8 : 72-77.
http ://www.chineseherbshealing.com/ astragalus-root/. Astragalus Root (Huang Qi). 2012.
Natural Standard Monograph - Astragalus. https ://naturalmedicines. therapeuticresearch.com/databases/ food,-herbs-supplements/professional. aspx ?productid=963. 3-6-2015.
LEE KH et al. Recent Progress of Research on Herbal Products Used in Traditional Chinese Medicine : the Herbs belonging to The Divine Husbandman's Herbal Foundation Canon (Shen Nong Ben Cao Jing). J Tradit Complement Med. 2012 ; 2 : 6-26.
LI X et al. A review of recent research progress on the astragalus genus. Molecules. 2014 ; 19 : 18850-18880.
WORLD HEALTH ORGANIZATION. Radix Astragali. WHO Monographs on Selected Medicinal Plants. 1999 ; World Health Organization.
DENZLER K et al. Characterization of the Physiological Response following In Vivo Administration of Astragalus membranaceus. Evid Based Complement Alternat Med. 2016 ; 2016 : 6861078.
FU J et al. Review of the botanical characteristics, phytochemistry, and pharmacology of Astragalus membranaceus (Huangqi). Phytother Res. 2014 ; 28 : 1275-1283.
JIN M et al. Structural features and biological activities of the polysaccharides from Astragalus membranaceus. Int J Biol Macromol. 2014 ; 64 : 257-266.
DENZLER KL et al. Regulation of inflammatory gene expression in PBMCs by immunostimulatory botanicals. PLoS One. 2010 ; 5 : e12561.
REN S et al. Pharmacological effects of Astragaloside IV : a literature review. J Tradit Chin Med. 2013 ; 33 : 413-416.
WANG Q et al. Naturally derived anti-inflammatory compounds from Chinese medicinal plants. J Ethnopharmacol. 2013 ; 146 : 9-39.
CHEN SM et al. Astragalus membranaceus modulates Th1/2 immune balance and activates PPARgamma in a murine asthma model. Biochem Cell Biol. 2014 ; 92 : 397-405.
YANG ZC et al. Astragalus extract attenuates allergic airway inflammation and inhibits nuclear factor kappaB expression in asthmatic mice. Am J Med Sci. 2013 ; 346 : 390-395.
JIN H et al. CD4+CD25+Foxp3+ T cells contribute to the antiasthmatic effects of Astragalus membranaceus extract in a rat model of asthma. Int Immunopharmacol. 2013 ; 15 : 42-49.
QIU YY et al. Protective effects of astragaloside IV against ovalbumin-induced lung inflammation are regulated/mediated by T-bet/GATA-3. Pharmacology. 2014 ; 94 : 51-59.
DU Q et al. [Effects of astragaloside IV on the expressions of transforming growth factor-beta1 and thymic stromal lymphopoietin in a murine model of asthma]. Zhonghua Yi Xue Za Zhi. 2011 ; 91 : 3139-3142.
YUAN X et al. Effects of astragaloside IV on IFN-gamma level and prolonged airway dysfunction in a murine model of chronic asthma. Planta Med. 2011 ; 77 : 328-333.
DU Q et al. Inhibitory effects of astragaloside IV on ovalbumin-induced chronic experimental asthma. Can J Physiol Pharmacol. 2008 ; 86 : 449-457.
CHEN X et al. Dendritic cells as a pharmacological target of traditional Chinese medicine. Cell Mol Immunol. 2006 ; 3 : 401-410.
CHO WC, LEUNG KN. In vitro and in vivo anti-tumor effects of Astragalus membranaceus. Cancer Lett. 2007 ; 252 : 43-54.
SHAHZAD M et al. The Antioxidant Effects of Radix Astragali (Astragalus membranaceus and Related Species) in Protecting Tissues from Injury and Disease. Curr Drug Targets. 2016 ; 17 : 1331-1340.
DGCCRF. Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Arrêté du 24 juin 2014 établissant la liste des plantes, autres que les champignons, autorisées dans les compléments alimentaires et les conditions de leur emploi. 17-7-2014.