bandeau fleur de curcuma

Une fin d'année pleine de vitalité

La fin d’année approche avec son cortège de réjouissances festives et gourmandes. Cette période est souvent exigeante pour l’organisme, la digestion étant un des mécanismes quotidiens qui nous prend le plus d’énergie. Transformer les aliments que nous consommons en micronutriments qui vont aller jusqu’au coeur de nos cellules est tout de même une prouesse fantastique. Cependant, si un des organes qui participent à la digestion a besoin de soutien, l’harmonie globale s’en ressent. Voici nos conseils pour s’alléger et redynamiser sa digestion pour être en pleine forme et bien finir l’année.

 

Calmer l’acidité

Alors que la salive contient des enzymes qui entament la digestion des glucides, l’estomac va plutôt se consacrer aux protéines. Son ph est de 2, donc très acide, pour pouvoir les digérer. Si la digestion est laborieuse à cause d’un repas très copieux ou de mélanges inadéquats d’aliments, des éructations, une sensation de lourdeur ou les fameuses remontées acides peuvent apparaître. Pour soutenir un estomac sensible, vous pouvez lui apporter des enzymes qui vont renforcer son travail. La papaye et l’ananas sont les deux seuls fruits respectivement riche en papaïne et bromélaïne, deux enzymes dont l’action va faciliter la digestion stomacale. La mélisse est aussi une plante qui permet de détendre le système digestif dont l’estomac.

 

Digérer les graisses 

Le foie secrète de la bile qui est stockée dans la vésicule biliaire. Elle est ensuite excrétée dans le tube digestif pour faciliter la digestion des graisses et fluidifier le bol alimentaire pour un transit serein. Un foie bloqué ou une vésicule biliaire encombrée limiteront la sécrétion indispensable de bile. Heureusement, différentes plantes peuvent agir à la fois sur la production de bile et sur sa libération. Le chardon marie, l’artichaut et le radis noir soutiendront la production du flux biliaire et sa libération au moment opportun.

 

Faciliter la détoxification 

Une des fonctions du foie est de transformer les toxines en molécules plus petites pour pouvoir être éliminées par l’organisme. Si on le sollicite trop, en consommant des aliments difficiles à digérer, notre énergie globale s’en ressent. Surchargé, le foie peut entraîner différents inconforts comme une haleine incommodante, des coups de fatigue après le repas, une digestion ralentie... Il est alors pertinent de faire des cures pour soutenir le foie dans son rôle naturel de détoxification, tout en le protégeant avec des plantes telles que l’artichaut, le radis noir, le curcuma et le desmodium.

 

Assainir 

Au niveau des intestins, pensez à privilégier des principes actifs verts comme la chlorophylle et l’algue chlorella qui contribueront à les assainir, allégeant ainsi le rôle du foie. Il est également important de boire beaucoup d’eau, de favoriser des activités qui feront transpirer (sport, sauna...), ainsi que de s’oxygéner autant que possible.

Les actifs cités dans l'article