Femme - peau cheveux soleil

Préserver votre beauté estivale

Notre peau, nos cheveux et nos ongles sont les témoins de notre vitalité. En plus de la lumière de l’été c’est surtout la détente des congés qui permet d’avoir cette jolie mine à la rentrée. Il est possible de la prolonger un maximum en lui apportant ce dont elle a besoin !

Favoriser la régénération

L’été est la saison où nous exposons notre corps à d’autres environnements, soleil, eau de mer... ainsi qu’aux plaisirs des tables estivales, souvent arrosées ! Tout cela sollicite les capacités de notre organisme à lutter contre le stress oxydatif, celui qui en excès accélère le vieillissement de nos cellules. Il est donc malin d’apporter des antioxydants comme le sélénium, le zinc et le manganèse ou encore des polyphénols (grenade, thé vert, raisin...) pour contribuer au soutien de nos dispositifs naturels de régénération et ainsi protéger nos cellules.

Un apport en acides aminés sera aussi pertinent car la structure et le renouvellement de notre peau, de nos cheveux et de nos ongles sont liés aux protéines. La cystéine par exemple participe à la synthèse de la mélanine, le pigment naturel de notre peau. La taurine présente en petite quantité sous la couche externe de l’épiderme, dynamise les cellules ce qui facilite leur travail permanent de régénération.

Préserver élasticité et souplesse 

Le réflexe d’hydrater sa peau avec des crèmes est en général bien ancré dans nos routines, mais il est aussi important de s’hydrater de l’intérieur. Nos
cellules ont besoin d’apports diversifiés en acides gras essentiels, pour garder la souplesse de leur jeunesse. L’acide gamma-linolénique et l’acide linoléique, présents notamment dans l’huile de bourrache, apporteront souplesse et confort, en particulier après une période d’exposition au soleil.

 

Zoom sur la grenade

La grenade, une bombe d'antioxydants

La grenade est plutôt une grosse baie qu’un fruit à proprement parler. Son nom latin est malum granatum, pomme à grains, qui rend compte de la multitude de graines qui la composent - environ 400 - et que l’on appelle des arilles. C’est à cause de cette multitude de graines qu’elle est devenue symbole de fertilité dans de nombreuses cultures.

La grenade originaire du bassin méditerranéen a la cote grâce à sa richesse en antioxydants récemment mise en valeur. Elle a notamment une forte teneur en anthocyanines qui lui donnent sa belle couleur rouge et une couleur noire intense lorsqu’elle est cuite et qui servait à teindre les tapis d’Orient.

Elle est prisée des fabricants de cosmétiques, que ce soit pour la peau ou les cheveux. Sa richesse en antioxydants, en vitamine C et en minéraux lui confère des propriétés régénératrices pour la peau. Sa teneur en acide punicique permet de maintenir également l’hydratation et l’assouplissement de la peau et des cheveux.

Comment la consommer ?

  • Crue de préférence, ces arilles qui ont donné leur nom aux pierres précieuses, les grenats, illumineront une salade de fruit comme une salade de crudités
  • En jus, prêt à consommer, vous sentirez une légère amertume car ils sont réalisés avec la peau blanche au goût amer qui entourent les grains mais qui augmente sa teneur en antioxydants
  • En sirop, le fameux sirop de grenadine réalisé historiquement avec le fruit n’en contient quasiment plus, ce sont des associations d’arômes de diff érents fruits rouges qui lui donnent son goût, il n’a donc que peu d’intérêt. Vous pourrez aussi trouver de la mélasse de grenade dans les épiceries orientales, il s’agit d’une réduction du jus avec du sucre, très utilisée dans la cuisine méditerranéenne pour son goût acidulé. Mais très sucrée, elle doit être consommmée avec parcimonie

 

 

Les actifs cités dans l'article