femme face a un beau paysage

Un organisme paré pour le changement de saison

Rentrée scolaire, retour de vacances ou changement de saison, le moment est crucial pour préparer son organisme à un contexte si particulier cette année encore :


Soutenir notre immunité avec la phytothérapie 

Le sujet étant toujours sensible, avoir sous la main des actifs de plantes pour soutenir son système immunitaire semble judicieux. Choisissez-les en combinant celles qui renforcent le système immunitaire comme l’échinacée et le cassis, avec celles qui aident à combattre les causes de ces problématiques saisonnières comme l’andrographis, le cyprès ou le sureau. Elles seront très intéressantes en prévention et soutiendront vos défenses naturelles si nécessaire.

Le plein de vitamines et minéraux 

La vitamine D participe au bon fonctionnement de notre immunité. En apporter quotidiennement à votre organisme sur de longues périodes est l’idéal. Coté minéraux, notre organisme a développé un système de défense complexe qui fonctionnera au mieux avec les micronutriments dont il a besoin. Le zinc et le cuivre, impliqués dans les fonctions immunitaires de notre organisme, permettront de réagir de façon adaptée.


Maintenir l’équilibre à la source 

Notre intestin est l’organe clé de notre système immunitaire, mais également de notre système nerveux et de notre métabolisme global. L’équilibre du microbiote intestinal est lié à la diversité et au volume des bactéries qui le composent. Excès de table pendant l’été ou retour à la cantine, à chaque changement d’habitudes alimentaires, il est bénéfique d’apporter à son intestin des ferments lactiques, ces bactéries amies qui viennent en renfort des bactéries intestinales afin de restaurer les propriétés et l’équilibre du microbiote. Indispensable pour maintenir une bonne assimilation des nutriments, un intestin qui fonctionne bien est aussi garant d’une bonne énergie, de capacités cérébrales opérationnelles, et d’une bonne résistance aux infections.


Maintenir le cap sur la durée 

La rentrée s’accompagne souvent de nouveaux challenges physiques et intellectuels qui vont demander à l’organisme de puiser dans ses ressources. Il s’agit de s’adapter au mieux aux différents facteurs de stress possibles, même s’ils sont positifs. Dans la nature aussi, certaines plantes ont développé des capacités d’adaptation incroyables pour faire face à des conditions extrêmes comme la sécheresse, le froid ou des attaques de parasite... L’étude de ces extraits de plantes a montré des intérêts chez l’Homme quant au soutien de ses fonctions adaptatives. Concrètement, ces plantes adaptogènes, dont la championne est la rhodiole, permettront de tenir sur la durée tout en étant performant intellectuellement et physiquement, en limitant les effets indésirables de nos emplois du temps exigeants.

Les actifs cités dans l'article