Photo éleuthérocoque

Le formidable potentiel des plantes adaptogènes

De plus en plus de personnes souffrent de stress chronique, état pouvant amener à un épuisement nerveux, une fatigue physique et intellectuelle, de l’hypertension, et beaucoup d'autres pathologies graves. De plus, la saison froide invite à ralentir le rythme, et les contraintes de la vie quotidienne ne nous en laisse pas nécessairement la possibilité. Il est donc intéressant de soutenir notre organisme qui doit suivre le rythme malgré tout. Pour cela, vous pouvez lui offrir des plantes adaptogènes, recommandées pour pouvoir surmonter les défis du quotidien (travail, études, activités sportives…).  Le terme « adaptogène » fait référence à leur effet protecteur, grâce à leur capacité de normaliser et de renforcer les fonctions de l’organisme impactées par le stress. Autrement dit, ces plantes minimisent les conséquences physiologiques des stress émotionnels et physiques, et permettent de rester opérationnel pour affronter le quotidien.

 

 

En voici les principaux bienfaits :

- Elles participent à une meilleure adaptation de l’organisme, face à différents facteurs de stress, en agissant de manière globale sur l’organisme

- Elles contribuent à une activité mentale et cognitive optimale

- Elles soutiennent les capacités physique et mentale en cas de fatigue

 

La rhodiole

La rhodiole est une plante très résistante, qui pousse jusqu’à 4000 m d’altitude. On la trouve dans les régions froides du monde comme l’Arctique, dans les hautes montagnes de l’Europe ou en Asie centrale et Amérique du Nord. Elle est également connue sous le nom « d’orpin rose », « rhodiole rose » ou « racine dorée ». La rhodiole a été utilisée dans la médecine traditionnelle russe et scandinave pendant des siècles. Les Vikings l’ont utilisée comme tonique, les Inuits et les Lapons utilisent les feuilles pour leurs effets stimulants. La médecine traditionnelle chinoise utilisait diverses préparations de cette plante pour augmenter les performances physiques, diminuer la fatigue, et contre diverses infections.

La rhodiole est une plante adaptogène qui protège du stress physique. Il aide l'organisme à s'adapter au stress émotionnel et à améliorer l'humeur. Il contribue à une activité mentale et cognitive optimale. Il est également bénéfique pour les difficultés de sommeil, le manque d'appétit, la baisse de la performance au travail.

 

L’éleuthérocoque

Connu depuis l’Antiquité pour accroître la longévité, l’éleuthérocoque est utilisé en thérapeutique en Russie depuis la fin des années 1950. Surnommé le ginseng de Sibérie, il est aux Russes ce que le ginseng est aux Chinois : une plante stimulante et adaptogène.

L’éleuthérocoque soutient les capacités physique et mentale en cas de fatigue, et maintien l'efficacité du système immunitaire. Il est apprécié pour ses vertus revitalisantes et toniques, grâce à son efficacité en cas de fatigue physique et nerveuse. Ces propriétés immunostimulantes en font l’une des meilleures plantes adaptogènes pour le sportif, l’étudiant et la personne active.

 

Le Schisandra

Les baies (fruits) de schisandra font parties des pharmacopées traditionnelles chinoises et russes. Les baies de schisandra se retrouvent dans de nombreuses préparations de la Médecine Chinoise. Traditionnellement, les baies de schisandra étaient utilisées pour soulager l’asthme, la toux, les troubles respiratoires ainsi que la diarrhée, l’insomnie, les troubles reliés à une déficience rénale et l’impuissance.

Les athlètes et les chasseurs en prenaient pour augmenter leur endurance. En effet les chasseurs Nanai, un peuple de l’extrême Est de la Russie, utilisaient les baies et les graines de schisandra pour améliorer la vision nocturne et atténuer la faim, la soif et l’épuisement.

L’extrait de schisandra soutient les capacités physiques et mentales en cas de fatigue. Il augmente également la résistance de l’organisme pendant les périodes de stress.

 

 

Face à la sollicitation exponentielle de nos mécanismes d’adaptation, les plantes adaptogènes constituent une des réponses idéales pour initier une prise en charge globale, et aident à trouver les ressources nécessaires pour continuer à cheminer malgré les obstacles. Elles potentialisent le terrain de chaque individu, en stimulant nos capacités d’adaptation et d’auto-guérison, ce qui constitue le principe majeur de la naturopathie et des autres médecines traditionnelles.

Les actifs cités dans l'article