fleur reine des près

Gérer naturellement sa ménopause

La ménopause est un passage, et il peut parfois être difficile à franchir. Il peut pourtant emmener vers de nouvelles opportunités d’épanouissement personnel. Deux ans sans règles cèlent le statut de « ménopausée ». Parfois mouvementées, les années annonciatrices sont souvent le signal d’alarme qui annonce qu’il faut prendre davantage soin de soi. La phytothérapie et la micronutrition peuvent aider l’organisme à s’adapter en douceur à ces changements hormonaux pour vivre sa vie de femme sereinement :

Ajuster son thermostat

Les bouffées de chaleur sont un des plus forts désagréments de la ménopause. Déstabilisantes socialement, voir épuisantes lorsqu’elles se manifestent la nuit, elles sont le signe que l’organisme s’ajuste à ses modifications hormonales. Facilitez cette adaptation en douceur à l’aide des plantes, avec par exemple l’actée à grappe noire, aussi appelée cimicifuga, qui permettra de limiter ces inconforts en permettant à votre corps de mieux réguler sa température. 

Garder le sourire et la forme

Cette période de chamboulements hormonaux peut également interférer avec notre humeur. Une chute de la sérotonine, neurotransmetteur de la sérénité, est souvent en cause. Irritabilité, fringales en fin de journée, sensibilité à fleur de peau sont autant de signes qui peuvent être atténués. Des extraits de griffonia amélioreront ces variations d’humeur. Le sommeil reste bien sûr indispensable pour maintenir un état émotionnel stable. Si les nuits sont agitées, il est compliqué de garder sa sérénité. 

Prévenir la sécheresse

La diminution des hormones féminines à la ménopause peut avoir des conséquences sur nos tissus. La qualité de la peau et des cheveux est en partie entretenue par les estrogènes et la progestérone. Pour pallier à une éventuelle déshydratation de la peau, pensez à consommer de bons acides gras, notamment des omega 3 et des omega 6. L'apport de la phytothérapie avec une plante comme le gattilier apportera confort et bien-être. Une diminution de la libido peut également apparaître à cette période. Si cela vous contrarie, relancez votre désir grâce à des plantes comme la sauge et le tribulus qui compenseront la chute hormonale.

Les actifs cités dans l'article