bandeau fleur de curcuma

Les plantes de la détox

Soutenir son organisme dans son processus d’élimination

Le foie est l’organe majeur de la détoxification, qui est une pratique millénaire dans les médecines traditionnelles. Un de ses nombreux rôles est d’aider notre organisme à se débarrasser des éléments en excès. Sensible au froid, au stress, et au manque de sommeil, et très sollicité pendant les fêtes, il est souvent en surrégime en cette période. Pour le soutenir, voici quelques plantes qui peuvent vous aider à détoxifier votre organisme en douceur, afin de relancer votre métabolisme et ses fonctions naturelles d’élimination.

L’artichaut

Depuis l’Antiquité, les bractées de l’artichaut sont utilisées et appréciées pour leurs qualités gastronomiques, et les feuilles pour leur intérêt thérapeutique. À l’origine, l’artichaut était un chardon sauvage, qui sous l’influence de croisements, est devenu la plante que nous connaissons aujourd’hui.

L'extrait d'artichaut soutient la détoxication et aide à soutenir le flux de sucs digestifs. Il maintient un foie sain et contribue au confort intestinal.

> Indications

  • Digestion difficile
  • Polymédication
  • Constipation

Le curcuma

Connu depuis des millénaires, principalement en Asie, le curcuma est utilisé, non seulement comme épice, mais aussi comme plante médicinale. C’est un des constituant du « curry », avec la coriandre, la cannelle, le piment de Cayenne, le girofle, la muscade et le gingembre.

Le curcuma contient de la curcumine, une molécule aux propriétés anti-inflammatoires. Il a donc des propriétés diverses (antioxydante, anti-inflammatoire, détoxiquante).

L'extrait de curcuma facilite la digestion et le bon fonctionnement hépatique et biliaire. Il contribue à une meilleure digestion des graisses et aide à maintenir la santé du foie.

> Indications

Anti-inflammatoire général et plus particulièrement digestif - Protecteur et détoxiquant hépatique

La chlorella

La chlorella est une micro-algue verte très riche en chlorophylle, mais aussi en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Grâce à la photosynthèse, elle se reproduit très rapidement en eau douce, dans des régions où l’ensoleillement est important et les températures assez douces.

Elle est composée de 60% de protéines végétales (à titre de comparaison, le poisson et la volaille contiennent maximum 25% de protéines animales, et le soja, riche en protéines végétales, en contient 30%), d’enzymes, de vitamines A, B, C et E, d’acides gras essentiels insaturés, et de minéraux (fer, calcium, magnésium, zinc, potassium…).

Des intestins sains sont corrélés au fonctionnement optimal du microbiote. La constipation, une alimentation inadaptée et certaines infections, notamment à champignons, sont des situations qui peuvent encombrer l’intestin et ses fonctions naturelles de nettoyage. Dans ces cas, il est intéressant d’apporter des éléments comme la chlorophylle et la chlorella, qui sont des actifs assainissant.

La poudre de chlorella contribue à maintenir le confort digestif, et à la détoxification de l’organisme grâce à son action bénéfique au niveau de la vésicule biliaire, du foie et des reins.

Les actifs cités dans l'article