Détoxifier pour plus de vitalité

Détoxifier pour plus de vitalité

Lorsqu’il semble difficile d’avoir une influence sur son environnement et que l’on a l’impression d’avoir peu de marge de manoeuvre, une des meilleures réponses, dans l’attente de jours meilleurs, est de prendre soin de soi. Sur ce plan vous serez toujours maître à bord. Dans la perspective des espérées fêtes de fin d’année et parce que le stress surcharge le foie, soutenir son organisme dans son processus d’élimination pour retrouver vitalité et soutenir son immunité peut être une démarche adaptée. Voici nos conseils pour aider le corps à éliminer les toxines en excès :

 

Éviter la saturation 

Nous avons tous des capacités d’élimination différentes et un foie plus ou moins performant. Chacun sait, en général, s’ajuster mais les ennemis du foie sont les mêmes pour tous : les graisses saturées (charcuterie, crème, beurre...), les sucres raffinés, l’alcool et les molécules chimiques. Le rôle du foie est de transformer ses éléments en molécules solubles que le reste du corps pourra éliminer via les intestins, les reins, la peau ou encore les poumons. Surchargé, le foie se bloque et tout l’organisme en pâtit. Il faut donc être vigilant à soutenir le foie dans son rôle naturel de détoxification tout en le protégeant avec des plantes telles que l’artichaut, le radis noir, le curcuma, le chardon-marie, la piloselle et le romarin.

 

 

Artichaut

Chardon Marie

Piloselle

 

Favoriser une digestion harmonieuse 

Le fonctionnement du foie est indissociable de tout l’appareil digestif. Il est important de maintenir un équilibre harmonieux entre les différentes fonctions. Au niveau des intestins, pensez à privilégier des principes actifs verts comme la chlorophylle et l’algue chlorella qui contribueront à l’assainir, allégeant ainsi le rôle du foie.

 

Soutenir l’élimination des graisses 

Le foie secrète de la bile qui est stockée dans la vésicule biliaire. Elle est ensuite excrétée au niveau digestif pour faciliter la digestion des graisses et fluidifier le bol alimentaire pour un transit serein. Un foie bloqué ou une vésicule biliaire encombrée limiteront la sécrétion indispensable de bile. Heureusement différentes plantes peuvent agir à la fois sur la production de bile et sur sa libération. Le romarin va soutenir la production du flux biliaire et le chardon marie sa libération, l’artichaut et le radis noir agissent sur les deux niveaux.

Les actifs cités dans l'article