Défenses naturelles : pensez à l'intestin !

Défenses naturelles : pensez à l'intestin !

Notre corps abrite des millions de bactéries qui nous veulent du bien. Elles constituent des ensembles appelés microbiotes qui se situent dans l’intestin, sur la peau, dans la zone ORL, dans la zone urogénitale et même, comme constaté depuis peu, dans les poumons. Indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, ils ne cessent d’être au coeur de nouvelles découvertes scientifiques. L’immunité est l’un des systèmes majeurs dans lesquels le microbiote intervient, il est donc primordial d’en prendre soin, pour s’assurer d’avoir de solides défenses naturelles.

 

Entretenir

Les bactéries de notre microbiote intestinal sont dites commensales, terme qui désigne les micro-organismes qui vivent avec un hôte sans l’importuner. Etymologiquement, commensal signifie «qui mange avec», ce qui illustre bien le lien entre ce que nous ingérons et l’état des bactéries de notre microbiote. Mais même avec un équilibre alimentaire irréprochable, d’autres facteurs secondaires comme l’hygiène de vie globale, le stress, les infections... ont également des impacts sur ces micro-organismes. Il est donc intéressant d’apporter régulièrement des ferments lactiques pour maintenir le bon fonctionnement de cet ensemble de bactéries comme par exemple Bifidobacterium longum, Lactobacillus helveticus, Lactococcus lactis, Streptococcus thermophilus. Cet entretien permet également de soutenir notre système immunitaire présent à 70% dans notre intestin.

 

Apaiser

Chaque individu possède un microbiote unique, une sorte d’empreinte biométrique bactérienne. Certains auront donc une sensibilité plus grande à certains aliments ou à des contextes émotionnels forts. Ces situations viendront perturber le microbiote et entraîneront des inconforts plus ou moins douloureux et gênants. Dans ces cas, d’autres souches seront plus appropriées comme le Lactobacillus plantarum(a).

 

Protéger

Un des rôles de notre intestin est de faire barrière et d’empêcher que les nutriments et autres éléments apportés par l’alimentation se retrouvent dans notre organisme à des endroits inappropriés. Cette perméabilité peut s’endommager et entraîner des dysbioses (déséquilibres du microbiote) qui se manifesteront par des troubles digestifs ou immunitaires. Il s’agit du syndrome de l’intestin perméable plus connu sous son appellation anglophone Leaky Gut Syndrom. Pour réparer cette muqueuse intestinale, un apport en vitamine A, en zinc et en L-glutamine sera pertinent.

 

Nettoyer

Pour que le microbiote fonctionne bien, il est important d’avoir des intestins sains. La stagnation de matières, certaines infections notamment à champignons ou une alimentation inadaptée sont des situations qui peuvent encombrer l’intestin et empêcher son bon fonctionnement ainsi que celui du foie. Dans ces cas, il est intéressant d’apporter des éléments comme la chlorophylle et la chlorella qui contribueront à détoxifier ces organes.

 

 

 

 

a. Liu YW, Liong MT, Tsai YC. New perspectives of Lactobacillus plantarum as a probiotic: The gut-heart-brain axis. J Microbiol. 2018;56(9):601-613. doi:10.1007/s12275-018-8079-2