Rechercher par :



FJKTWXYZ
AndroligArtichaut - Radis noirBAIN DE BOUCHE CANNEBERGECardioligCartilage de raie - Cassis FeuilleCassis - PlantainChloraligChondroïtine - GlucosamineChrysanthellumCotons bleuetCyprès - EchinacéeDermolig cheveux et onglesDermolig NutritionDermolig ProtectionDesmodiumEquisantum FortEschscholtzia ValérianeGattilierGelée Royale - Ginseng - GingembreGriffoniaHarpagophytumHarpagophytum - Saule blancHarpagreen gel - Gel de massageHoublon HTVEHuile d'onagreHuile de foie de morueInfusion Bien-être Digestif biologique - escofineInfusion Détente - Nuits sereines biologique - EscofineInfusion Digérer Facilement CapsulesIodeLINLot promotionnel : 2 Harpagreen GelLot Promotionnel : 2 Procyavit Resvera+Lot promotionnel : DUO Phytacérol Vitamine CMagnésium Marin 90 comprimésMélilot - Vigne rougeMélisseMémoligNERG’ADAPT® 232-SNerge FeCuNerge Q10 + Vitamine ENERGECALM®Nergecuma FortNergedetoxNergedynNergeflexNergeflore ALRNergeflore BCT 20MNergeflore CND 5 MNergeflore EnfanceNergeflore IntégralNergeflore RéférenceNergeflore TLR 10 MNergekidNergeminceNergemince - lot économique de 2Nergemince BoosterNERGEMINCE FORTNergepauseNERGERAPHANE®NERGESPORT® ADAPTNergessence 3Nergessence AFNergestressNergetonicNergetonic Age ProtectNergevisionNergezymNERGYNOmega 3-6-9Omega DHAOmega EPAOsioligPack DétoxPack Immunité AdultePack Immunité EnfantPassiflorePhytacérol Vitamine CPhytodormilPorphyral HSPPrêleProcyavit Cell ProtectProcyavit Resvera+Reglisse HTVEReine des PrésRHODIOLE SHR-5SAFRAN LPEVUNINUTRIS CHROME - NOUVELLE FORMULEUNINUTRIS SELENIUM - NOUVELLE FORMULEUNINUTRIS TRANS-RESVERATROLUNINUTRIS ZINC - NOUVELLE FORMULEVitamine D3 liquide


 Accueil > Les dossiers santé > Renforcez vos défenses naturelles

Renforcez vos défenses naturelles


Le renforcement de l’immunité avec des substances naturelles est une voie à ne pas négliger dans le contexte actuel. Il s’agit d’une stratégie de prévention parfaitement complémentaire avec la mise en place des gestes barrières qui sont indispensables à mettre en œuvre. Le principe est simple : il s’agit d’aider naturellement notre corps à se défendre contre les agressions extérieures dont les virus font partie au même titre que les champignons ou autres bactéries.

Nous avons sélectionné pour vous 3 classes de substances naturelles ayant démontrées une réelle efficacité sur le renforcement de l’immunité sur la base d’études scientifiques qui sont citées en référence : il s’agit des plantes, des micronutriments et des ferments lactiques.

Des plantes à l’assaut des virus

Les plantes sont habituées à lutter en permanence pour leur survie : contre les virus, les parasites, les bactéries, les champignons… pour se défendre, elles ont développé des substances naturelles qui fonctionnent aussi chez l’homme et permettent ainsi de renforcer notre propre système immunitaire. Dans le contexte actuel, deux plantes retiennent particulièrement notre attention pour leurs actions sur l’immunité : l’échinacée et le sureau.

 L’échinacée, cette très belle fleur rose originaire d’Amérique du Nord était utilisé par les Amérindiens dans le traitement d’infections variées : morsures, fièvre, refroidissements... La coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnait son utilisation pour la prophylaxie des infections respiratoires récidivantes et de nombreuses études sont venues confirmer les propriétés immunomodulatrices et anti-infectieuses des racines de l’échinacée. En effet, il a été démontré qu’elle augmente la synthèse de nos anticorps (1),(2) et qu’elle a une action antivirale préventive (3),(4) et curative(5), notamment sur les infections des voies respiratoires. L’échinacée présente aussi une activité virucide vis-à-vis des virus à membrane(6) tels que le virus Influenza et le virus syncytial respiratoire (VRS), cause la plus fréquente des infections respiratoires chez les nourrissons.

 Le sureau a des propriétés antivirales intéressantes. Il a été prouvé qu’il bloquait la pénétration du virus dans la cellule et donc sa multiplication in vitro sur des virus comme le H1N1(7) ou l’herpès(8). Une autre étude clinique en double aveugle contre placebo, réalisée au cours d’une épidémie de grippe B, a démontré que la prise d’un extrait de sureau permettait de soulager rapidement les symptômes de la grippe. En effet, une amélioration significative des symptômes a été obtenue en 2 jours chez 93,3% des sujets traités avec l’extrait de sureau contre 6 jours pour 91,7% des personnes du groupe placebo(9). De même, dans une autre étude clinique, chez des patients atteints de grippe A et B, la prise d’un extrait de baies de sureau a réduit la durée de la grippe de 3-4 jours. Dans cette même étude, l’évolution des symptômes tels que la douleur, la fièvre, la toux, l’excrétion de mucus et la congestion nasale était évaluée par les patients sur une échelle de 0 à 10 (10 étant l’amélioration la plus prononcée). Les participants du groupe ayant reçu l’extrait de sureau ont accordé en moyenne une note de 9 comparativement à 1 pour les individus du groupe placebo(10). Par mesure de précaution, l’emploi du sureau chez les femmes enceintes est déconseillé

1. YAMADA K et al. A comparison of the immunostimulatory effects of the medicinal herbs Echinacea, Ashwagandha and Brahmi. J Ethnopharmacol. 2011 ; 137 : 231-235.
2. FREIER DO et al. Enhancement of the humoral immune response by Echinacea purpurea in female Swiss mice. Immunopharmacol Immunotoxicol. 2003 ; 25 : 551-560.
3. HUDSON JB. Applications of the phytomedicine Echinacea purpurea (Purple Coneflower) in infectious diseases. J Biomed Biotechnol. 2012 ; 2012 769896.
4. DI CG et al. Modulation of apoptosis in mice treated with Echinacea and St. John’s wort. Pharmacol Res. 2003 ; 48 : 273- 277.
5. BINNS SE et al. Antiviral activity of characterized extracts from echinacea spp. (Heliantheae : Asteraceae) against herpes simplex virus (HSV-I). Planta Med. 2002 ; 68 :780-783.
6. Sharma M et al. Induction of multiple pro-inflammatory cytokines by respiratory viruses and reversal by standardized Echinacea, a potent antiviral herbal extract. Antiviral Res 2009 ;83:165-70.
7. ROSCHEK B, Jr., Fink RC, McMichael MD, Li D, Alberte RS. Elderberry flavonoids bind to and prevent H1N1 infection in vitro. Phytochemistry 2009 ;70(10):1255-61
8 . Monograph Sambucus nigra (elderberry). Alternative MedicineReview. 2005 ; 10 (1) : 51-55.
9. KRAWITZ C, Mraheil MA, Stein M, Imirzalioglu C, Domann E, Pleschka S, Hain T. Inhibitory activity of a standardized elderberry liquid extract against clinically-relevant human respiratory bacterial pathogens and influenza A and B viruses. BMC Complement Altern Med 2011 ;11:16.
10. ZAKAY-RONES Z et al. Randomized study of the efficacy and safety of oral elderberry extract in the treatment of influenza A and B virus infections. J Int Med Res. 2004 ; 32 (2) : 132-140.

Le zinc, un micronutriment clef dans la fonction immunitaire

Le zinc est impliqué dans différents aspects de la fonction immunitaire et notamment celui qui permet de réagir rapidement à un antigène en produisant des anticorps(1). Le zinc possède des propriétés antioxydantes, il permet de protéger les membranes vis-à-vis du stress oxydant généré lors de la réponse immunitaire(2).
De plus, le zinc est indispensable à l’intégrité des différentes barrières épithéliales de l’organisme (digestive, cutanée, respiratoire) qui constitue un élément important de l’immunité innée(3). Enfin, des données expérimentales suggèrent que le zinc pourrait avoir un effet antiviral direct en interagissant avec les agents infectieux(4).
Un déficit même léger en zinc peut être responsable d’une diminution des propriétés modulatrices du zinc (D’après l’étude Val de Marne, 25 à 50% des sujets masculins (y compris les adolescents) et 57 à 79 % des sujets féminins (y compris les adolescentes) ont des apports inférieurs aux 2/3 des recommandations.
Mentionnons que la chloroquine qui est actuellement sous les feux de l’actualité, agirait au niveau de la cellule en accélérant le passage d’ions de zinc au cœur de la cellule(5). Cette concentration de zinc intracellulaire réduirait la multiplication des virus. L’administration simultanée de zinc a potentialisé les effets du traitement avec la chloroquine.

1. MAGGINI S et al. Selected vitamins and trace elements support immune function by strengthening epithelial barriers and cellular and humoral immune responses. Br.J.Nutr 2007 ;98 Suppl 1:S29-S35.
2. PRASAD AS. Zinc : role in immunity, oxidative stress and chronic inflammation. Curr.Opin.Clin.Nutr Metab Care 2009 ;12:646-52.
3. SHANKAR AH, Prasad AS. Zinc and immune function : the biological basis of altered resistance to infection. Am.J.Clin.Nutr 1998 ;68:447S-63S.
4. GUARINO A, Buccigrossi V, Armellino C. Colon in acute intestinal infection. J.Pediatr.Gastroenterol.Nutr 2009 ;48 Suppl 2:S58-S62.
5. XUE J, Moyer A, Peng B, Wu J, Hannafon BN, Ding WQ. Chloroquine is a zinc ionophore. PLoS One. 2014 Oct 1 ;9(10):e109180. doi : 10.1371/journal.pone.0109180. eCollection 2014.

Soutenez votre microbiote, votre premier système de défense

L’essentiel de nos cellules de défenses se situe dans notre intestin. Un déséquilibre de notre flore intestinale peut fragiliser notre immunité. Un transit perturbé (trop rapide ou trop lent), des manifestations allergiques et une sensibilité aux infections peuvent être par exemple des signes d’un microbiote déstabilisé. Il est pertinent de le soutenir avec des prébiotiques que l’on trouve essentiellement dans les végétaux et aussi avec des ferments lactiques. De nombreuses études réalisées chez l’Homme ont montré que la prise orale de diverses souches de ferments lactiques permettait de soutenir la barrière immunitaire et de conférer ainsi une protection vis-à-vis de certaines infections virales récidivantes. Des effets significatifs dans la prévention des infections respiratoires ont été observés, plus particulièrement sur l’incidence, la durée et la sévérité des symptôme (1), (2), (3), (4).

1. HAO Q et al. Probiotics for preventing acute upper respiratory tract infections. Cochrane.Database.Syst.Rev 2011 ;CD006895.
2. KANG EJ et al. The effect of probiotics on prevention of common cold : a meta-analysis of randomized controlled trial studies. Korean J Fam.Med 2013 ;34:2-10.
3. KING S et al. Effectiveness of probiotics on the duration of illness in healthy children and adults who develop common acute respiratory infectious conditions : a systematic review and meta-analysis. Br J Nutr 2014 ;1-14.
4. VOULOUMANOU EK et al. Probiotics for the prevention of respiratory tract infections : a systematic review. Int.J.Antimicrob.Agents 2009 ;34:197-10.

L’astuce pratique spécial confinement : câlinez-vous !

Pour ceux qui ne sont pas confinés seul, multipliez les marques d’affections. En effet, une étude(1) a confirmé que les câlins ont différents effets bénéfiques sur l’organisme. En diminuant le stress et l’anxiété, ils fortifient le système immunitaire et donc la résistance aux infections. En bonus, ils participent au relâchement des muscles, ils libèrent de l’ocytocine, l’hormone du plaisir et ils améliorent la confiance en soi surtout chez les enfants ! 

1. COHEN S., Janicki-Deverts D, Turner RB, Doyle WJ. Does hugging provide stress-buffering social support ? A study of susceptibility to upper respiratory infection and illness 




Livraison à domicile, service de rappel gratuit, paiements en ligne sécurisés